timidité, n. f.
timidités
Manque de hardiesse, d’audace. • Manque d’aisance et d’assurance dans ses rapports sociaux.

Plusieurs théories existent concernant l’origine de la timidité. Certains pensent que c’est un comportement qui se développer naturellement. On pourrait, en effet, croire qu’un bébé possèderait déjà cet état d’esprit à la naissance. D’autres pensent encore que c’est un trait de caractère familial. Combien de fois ai-je entendu : « Chez moi, toutes les femmes sont timides » ?

Certains scientifiques, dont Elliott Beaton, ont constaté que le cerveau du « timide » est plus « actif » et plus sensible que celui des autres terriens. Le timide serait-il condamné à le rester ?

Je vais vous donner mon avis de « thérapeute de terrain » et d’ancienne timide. Je n’ai jamais voulu me résoudre à un destin limitée sous prétexte d’une timide maladive. La vie n’a pas de saveur pour moi si je suis contraint à « attendre » que les évènements m’arrivent dessus. De plus, je souffrais de ne pas pouvoir m’imposer. J’avais du mal à me renseigner convenablement sur différentes situations et je payais les frais de mauvaises décisions prises sur un coup de tête. Je ne savais pas dire « non » dès lors n’importe quelle représentant commercial me vendait facilement n’importe quoi. C’était pesant et handicapant. Lorsque j’ai parcouru les « preuves » scientifiques et que j’ai vu que le timide était différents biologiques, je ne l’ai pas admis. Je ne tolérais pas que l’Univers désire que certains individus puissent être uniques. Je ne voulais pas accepter ma tare.

Mon déclic à moi.

Les lectures de biographie et d’autobiographie m’ont aidé à passer à l’action. Je me suis rendu compte que plusieurs personnalités connues mondialement étaient de nature “timides” à la base. J’ai pu constater que les expériences avaient été transformatrices. Je me suis naturellement dit : « Je peux le faire aussi ! ».

Ma conclusion la timidité :

La timidité apparaît comme une « super croyance ». Cette dernière peut se transmettre de génération en génération, un peu comme on se refile le bâton pendant un marathon. Cette croyance peut encore s’acquérir par le fait d’une éducation trop stricte ou trop projective. Le bambin ne pouvant pas apprendre à s’exprimer, tomber et à se tromper, il deviendra un adulte craintif. La timidité peut aussi apparaitre à cause des mots utilisés pour vous présenter lorsque vous étiez gamin. Les parents ou l’entourage qui décrivent leurs progénitures comme timides encouragent inconsciemment leurs enfants à développer ce trait de caractère.

La timidité peut aussi être une stratégie crée par l’enfant afin d’attirer l’attention de ses parents. Dans une fratrie, il n’est pas rare de voir un frère ou une sœur plus réservé que les autres. C’est un comportement qui peut facilement se transformer grâce à des techniques comme l’hypnose ou la PNL. Sortir de sa zone de confort est très recommandé aussi.

Comprendre la cause de la timidité permet de transformer votre schéma émotionnel et de pouvoir vivre différemment. C’est déjà un bon début, cependant cela n’est pas suffisant. Vous devez sortir de ce comportement en expérimentant diverses activités, rencontrer de nouvelles personnes et oser changer votre quotidien.

Pourquoi autant de changements ?

Cela permet de modifier vos circuits de connexion neuronal. Nos habitudes deviennent des « autoroutes » neuronales et vous devez vous obliger à créer des liaisons inédites. Cela commence à mettre de la lumière sur d’autres chemins neuronaux et à les transformer en autoroute. Je simplifie énormément l’explication !

Découvrir de nouvelles personnes est essentielle car vos anciens amis et votre famille vous maintiennent inconsciemment dans votre rôle de timide. Ils vous observent avec leurs vieux prismes et cela peut provoquer des blocages dans votre évolution. Prenez un peu de recul par rapport à vos connaissances actuelles et provoquer des rencontres.

En bref

La timidité est comme un vêtement qui se confond avec notre peau. Il est devenu trop petit pour l’adulte et nous ne comprenons pas comment s’en débarrasser. Sachez que c’est une mauvaise habitude que vous pouvez transformer avec de la volonté.

 

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

Recommended Posts

No comment yet, add your voice below!


Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *