Skip to content

Une Saint-Valentin (et une année) inoubliable

Écrit par Rédaction

(Saurez-vous retrouver les références littéraires cachées dans cet article ? Réponse en bas de page).

Parce que l’on a parfois l’impression de connaître sa/son partenaire par cœur, parce qu’après quelques années de vie de commune, on ne cherche parfois plus à séduire l’autre chaque jour et que cette attitude peut être dangereuse pour le couple, remettons à l’honneur pour ce jour particulier (et pour le reste de l’année) la séduction et l’humour et cherchons à redécouvrir cet autre que nous ne surprenons plus et qui ne nous surprend plus.

 

L’amour en théorie

 

Le capital affectif d’un couple doit être constamment nourri ou il s’étiole tel une peau de chagrin pour finir par disparaître. Pour le nourrir, chacun des partenaires doit être à la fois dans l’écoute, pour comprendre ce dont l’autre a besoin, et dans le don, pour lui donner ce dont il a besoin. Cela nécessite de mettre son ego de côté et de s’intéresser à son amoureux·se plutôt que d’être centré·e sur soi, de faire preuve de bonne humeur et d’humour pour monter en vibration et pour placer l’autre en énergie haute également. Ayez conscience que la séduction et la vie sont des jeux.

 

Une page d’amour 

 

Vous manquez d’inspiration pour surprendre votre amoureux·se ? Pour votre repas de Saint-Valentin, allez piocher des idées du côté de chez Swann de la littérature et cuisinez pour votre partenaire le plat culte de son roman ou de son auteur préférés. On s’inspire du chili con carne de Zorg, le héros du torride « 37°2 le matin », du festin de Babette ou des « spaghetti ai quattro fromagi » de « Mange, prie, aime ». On se régale de la confiture d’oranges amères de Marguerite Duras, du coq en barbouille de George Sand, qui conviait à ses dîners Balzac, Flaubert et Musset, ou des recettes au chocolat de Roald Dahl.

 

Le jeu de l’amour et du hasard

 

Pour enchanter son dîner de Saint-Valentin littéraire, on campe le décor avec quelques objets bien choisis (on vous l’accorde, reconstituer le cabanon sur pilotis de « 37°2 le matin » ne sera pas chose aisée) et on peut même aller jusqu’aux costumes pour une immersion totale : transportez-vous chez les personnages des romans du XIXème siècle et dressez une jolie table avec une longue nappe blanche, des chandeliers, des couverts en métal argenté… Louez ou achetez robe longue, queue de pie et haut de forme.

Nous ne sommes pas dans la pièce de Marivaux qui donne son titre à ce paragraphe, mais se déguiser en valet, en soubrette ou jouer un rôle … peut mettre du piquant dans sa relation et booster une libido mollassonne. Cela permet également de sortir du quotidien et des contraintes que nous nous imposons constamment, d’utiliser le jeu pour vivre pleinement l’instant présent et de découvrir d’autres facettes de sa/son partenaire.

 

Et après… Love, etc

 

Parce qu’il serait dommage de ne s’amuser qu’une seule fois dans l’année, on organise de temps en temps une soirée similaire en changeant le thème : films préférés, chanteurs et groupes, dessins animés et films d’animation… etc. 

Alors, qui serez-vous le soir de la Saint-Valentin ? Betty et Zorg ? Roméo et Juliette (en évitant les scènes finales) ? Hermione et Ron ? Bella Swan et Edward Cullen ? Scarlett O’Hara et Rhett Butler ?

 

 

Les références littéraires de l’article :

 

Si vous avez identifié toutes les références, bravo ! Elles n’étaient (vraiment) pas faciles à retrouver.

Sinon, les voici par ordre d’apparition et par catégories…

 

Les titres :

 

  • « Une Saint Valentin inoubliable » Gilles Milo-Vacéri 
  • « L’amour en théorie » E-J Levy
  • « La peau de chagrin » Honoré de Balzac
  • « Une page d’amour » Emile Zola
  • « Du côté de chez Swann » Marcel Proust
  • « 37°2 le matin » Philippe Djian
  • « Le festin de Babette » Karen Blixen
  • « Mange, prie, aime » Elizabeth Gilbert
  • « Le jeu de l’amour et du hasard » Marivaux
  • « L’instant présent » et « Et après » Guillaume Musso
  • « Love, etc. » Julian Barnes

 

Les auteurs cités :

 

Marguerite Duras, George Sand, Balzac, Flaubert, Musset, Roald Dahl (« Charlie et la chocolaterie », ça vous parle ?).

 

Les personnages :

 

  • Scarlett O’Hara et Rhett Butler : personnages du célèbre roman « Autant en emporte le vent » de Margaret Mitchell
  • Betty et Zorg : personnages de « 37°2 le matin » de Philippe Djian
  • Hermione et Ron : personnages de la saga littéraire « Harry Potter » de J.K Rowling
  • Bella Swan et Edward Cullen : personnages de « Twilight » de Stephenie Meyer
Share on facebook
Partager sur facebook
Share on linkedin
Partager sur linkedin
Share on twitter
Partager sur Twitter
Share on pinterest
Partager sur Pinterest

MéDITATIONS GRATUITES

En quête de confiance interne, de courage pour traverser tes peurs ?
 
Inscris-toi à ma newsletter et reçois trois méditations guidées en cadeau !

Revenir sur le cœur - Se connecter à son guide interne - Visualiser le futur