Skip to content

Comment se présenter… sans stresser ?

Écrit par Rédaction

Au XIXe siècle et au début du XXe siècle, se présenter était un acte régi par de nombreuses règles de bienséance et de bonnes manières. La politesse était de mise et l’on utilisait des formulations toutes faites et employées par tous, selon les situations rencontrées.

Aujourd’hui, entre réseaux sociaux, applications de rencontre et situation sanitaire, il peut sembler plus compliqué d’aborder quelqu’un et de savoir comment se comporter, afin de créer du lien.

Quel ton adopter ? Comment se présenter ? De quoi parler afin de se montrer sympathique ? Que l’on se rassure, quelques règles et astuces existent et pourront aider les plus timides à faire le premier pas. Cet article est là pour vous aider dans vos relations avec les autres et dans l’épanouissement de votre vie sociale !

 

Le savoir-vivre et la politesse : des arts perdus ?

 

À l’ère des réseaux sociaux et des relations informelles, on pourrait penser que les règles de communication en vigueur autrefois se perdent et ne sont plus d’actualité.

Mais de nombreuses requêtes sur Internet relèvent de la volonté d’être polis et de respecter les « bonnes manières » : comment rédiger une lettre de félicitations, présenter ses condoléances…

L’étiquette, l’ensemble des règles codifiant les rapports sociaux, dont l’usage remonte à la fin du XVIIIe siècle, disparaît après la Première Guerre mondiale pour revenir en force dans les années 80, tout en restant l’apanage de quelques milieux sociaux.

Les formulations usitées ont évolué dans la forme, en s’adaptant à notre époque mais restent identiques sur le fond, en prônant, par exemple, la discrétion et le respect d’autrui (tout comme les règles de base d’un rendez-vous ou d’un dîner : ne pas être en retard, saluer, ne pas parler de religion, de sexe ou encore de politique).

Si l’on pourrait penser que les préceptes que l’on trouve dans les guides des bonnes manières sont arbitraires, ils reposent sur des principes qui fondent la vie en société et permettent de savoir se comporter dans toutes les circonstances. Mais il est possible d’introduire de l’originalité et la personnalité dans votre façon de vous présenter, tout en respectant les usages.

 

 

Se présenter : un  rapport aux autres et… à soi-même

 

« Vous n’aurez jamais une deuxième chance de faire une bonne première impression. » David Swanson

 

Pour créer du lien, les premières minutes sont souvent essentielles et sont révélatrices de la personne que vous êtes : vous présentez-vous de façon gauche, en vous excusant presque d’être là ou montrez-vous une belle assurance ?

La façon dont vous vous présentez est intimement liée à ce que vous pensez de vous-même : si vous vous présentez comme quelqu’un d’inintéressant, non seulement vos interlocuteurs resteront probablement sur cette idée mais cela renforcera, de plus, une croyance limitante : « Je ne suis pas assez… »

Interrogez-vous sur vos centres d’intérêt, sur la personne que vous êtes, sur vos singularités et sur les aspects de vous qui vous plaisent. Si vous êtes mal à l’aise en société, préparer quelques petites phrases d’introduction peut s’avérer utile.

Se présenter correctement permet de s’affirmer, de donner à son interlocuteur des signaux qui lui permettront de se positionner en retour, d’entamer une conversation. Voyez cette présentation comme un signal permettant aux autres de se découvrir d’éventuels points communs avec vous et d’attirer ainsi des gens qui vous correspondent : toute relation, qu’elle soit professionnelle, amicale ou amoureuse commence par le moment où l’on se rencontre et où l’on s’adresse, pour la première fois, la parole.

 

Se présenter à quelqu’un : comment faire ?

 

Se présenter peut néanmoins s’avérer intimidant, en particulier dans le milieu professionnel ou lorsque l’on souhaite intégrer un groupe d’amis où tous se connaissent depuis longtemps.

Au sein d’une réunion de travail, il convient généralement de parler de soi, en commençant par son prénom pour finir par son poste. Pour pimenter sa présentation, on peut utiliser une information insolite (mais pertinente dans le contexte) sur soi, comme un trait de sa personnalité ou utiliser le « storytelling », qui consiste à raconter une histoire et à établir des liens logiques entre les différents éléments de votre discours, plutôt que d’énoncer des faits dans une énumération peu mémorable.  Adoptez les mêmes principes dans le contexte amical également.

Essayez d’être précis·e en gardant ceci en tête : être vague, énoncer des généralités vous rendra aussi peu intéressant·e que les banalités énoncées.

Enfin, ne vous limitez pas aux faits seuls (« Je fais tel travail ») mais expliquez, à l’instar des grands leaders, votre « pourquoi », ce qui est votre source de motivation, ce qui vous fait vibrer… Nul doute que la conversation qui suivra devrait être plus enrichissante.

Intéressez-vous à vos interlocuteurs, laissez-les parler, faites preuve de curiosité sans être indiscret·e. La sincérité est primordiale, mais doit être mesurée : pas d’allusion à votre ex, ni même à des soucis professionnels ou des problèmes de santé trop importants.

 

Pour conclure, Jeffrey Hall, professeur de communication, a réalisé une étude prouvant que les rires partagés peuvent être une voie vers une relation durable. En résumé, faites rire votre interlocuteur et vous avez toutes les chances de nouer un lien fort sur le long-terme. Ces règles de bienséance et de savoir-vivre ne se démodent pas au fil des années, bien que certaines soient à adapter en fonction de l’interlocuteur. Cependant, gardons en tête qu’il vaut mieux être trop poli qu’avoir l’air malséant.

 

 

Vous êtes peu sûr·e de vous et avez du mal à créer des liens ? Pour commencer à travailler sur vous-même, nous vous conseillons le programme « Estime de soi », par Fanny Huleux.

Share on facebook
Partager sur facebook
Share on linkedin
Partager sur linkedin
Share on twitter
Partager sur Twitter
Share on pinterest
Partager sur Pinterest

événements

youtube

MéDITATIONS GRATUITES

En quête de confiance interne, de courage pour traverser tes peurs ?
 
Inscris-toi à ma newsletter et reçois trois méditations guidées en cadeau !

Revenir sur le cœur - Se connecter à son guide interne - Visualiser le futur