Skip to content

Ces aliments qui rendent heureux !

Écrit par Rédaction

Saviez-vous que certains aliments boostent notre bonheur ? De plus, ces aliments sont également bons pour la santé ! Donc on fait quoi ? On cesse de saboter sa routine* quotidienne (méditation, gratitudes, sport…), qui nous mène droit vers la réalisation de nos rêves, avec des habitudes alimentaires néfastes pour notre joie de vivre et notre motivation et on se régale avec ces concentrés de bonheur.

*Vous n’avez pas de routine ? Hop ! Par ICI !

 

Les aliments qui rendent heureux

 

Sérotonine, dopamine, tryptophane, antioxydants… Vous vous perdez dans ces appellations ? Sachez seulement que les aliments contenus dans nos assiettes peuvent augmenter notre propension à la joie, nous permettre d’éviter les périodes de déprime ou les envies irrépressibles de sucre et contribuent au tonus et à la qualité du sommeil.

Dans la catégorie « fruits », les bananes font partie des grands gagnants avec les agrumes, les cerises, les mûres et les baies, ainsi que l’avocat, plus souvent consommé comme un légume. Vous souhaitez vous faire plaisir avec un carré de chocolat ? Bonne idée ! (De préférence s’il est noir et contient plus de 70% de cacao).

Lentilles, saumon, sardines, thon, crevettes, œufs, épinards, patates douces font partie des boosters de bonheur. Pour épicer le tout, on use et on abuse du safran, du curcuma… Et on accompagne ses repas d’eau.

 

Comment intégrer ces petits morceaux de bonheur dans sa routine ?

 

Plutôt que de suivre des instructions très précises, adaptez-vous à votre appétit, à vos besoins, à votre rythme et à votre routine quotidienne. Favorisez simplement les aliments boosters de bonheur et limitez nourriture industrielle, fast food, graisses et sucres. Vous n’avez pas faim le matin ? Plutôt que de vous astreindre à prendre un petit-déjeuner copieux dont vous n’avez pas envie, grignotez quelques myrtilles ou faites une pause en milieu de matinée. Pour que votre alimentation soit adaptée à vos besoins, il faut qu’elle soit adaptée également à votre mode de vie : une jeune femme de trente ans, commençant sa journée de télétravail à 9h00, ne se nourrit pas de la même façon, en même quantité ni aux mêmes heures qu’une retraitée peu active mais réveillée à 5h30.

Le donut coloré de notre photo de couverture vous a donné envie de le croquer ? Craquez ! Un écart de temps en temps vous permettra de vous faire plaisir et de tenir sur la durée.

 

Les aliments bonheur et la santé

 

Si des études ont déterminé que ce que nous mettons dans nos assiettes a une influence sur notre moral, on sait également que bien se nourrir est essentiel pour notre santé, le sucre et les aliments gras favorisant certaines maladies, par exemple ; ce que l’on sait moins, en revanche, c’est que notre alimentation a un impact sur nos capacités cognitives et notre mémoire. Se nourrir mal impacte donc les différents domaines de notre vie.

Il est nécessaire d’apprendre à écouter son corps, notamment la sensation de satiété, ce signal envoyé lorsque nous avons assez mangé, et de changer certaines habitudes pour favoriser les aliments qui sont bons et écarter ceux qui sont trop gras, trop sucrés, pour limiter les grignotages, etc.

Pour y parvenir, on évite de manger devant la télé (parce qu’elle distrait et ne permet pas de ressentir la satiété aussi rapidement) et on prête attention à ce que l’on fait.

 

Nos émotions influencent notre façon de manger

 

Autre point à prendre en compte : nos émotions. La nourriture est, aujourd’hui, disponible facilement et abondante : manger un gâteau qui nous rappelle notre enfance, des bonbons lorsque nous sommes tristes, un repas copieux pour fêter un évènement, du chocolat pour étouffer notre stress, des chips devant la télé et faire de ces comportements des habitudes, empêche d’écouter son corps, crée une dépendance et dérègle les mécanismes de satiété : « on mange sans faim ». Les fabricants multiplient les procédés pour déclencher l’achat : couleurs alléchantes, packaging attrayant, publicités… qui font appel à nos émotions.

Comme dans tous les autres domaines de la vie, si on se laisse trop guider par les émotions, on finit par en être esclave.

Le développement personnel permet d’en reprendre le contrôle et par là même, de changer les comportements alimentaires, amoureux, professionnels, etc.

 

Vous venez de prendre conscience que vous mangez (vraiment) mal ? Pas de panique !

Pour reprendre le contrôle de vos émotions, apprendre à écouter votre corps et avoir plaisir à en prendre soin, le programme « 21 jours pour se réconcilier avec son corps » sera parfait !

Share on facebook
Partager sur facebook
Share on linkedin
Partager sur linkedin
Share on twitter
Partager sur Twitter
Share on pinterest
Partager sur Pinterest

MéDITATIONS GRATUITES

En quête de confiance interne, de courage pour traverser tes peurs ?
 
Inscris-toi à ma newsletter et reçois trois méditations guidées en cadeau !

Revenir sur le cœur - Se connecter à son guide interne - Visualiser le futur