Skip to content

5. Choix

Écrit par Léna

S’il y a bien quelque chose qui me donne du fil à retordre dans la vie, c’est prendre des décisions. Faire des choix.

 

Choisir, c’est renoncer. Et j’ai tellement de difficultés à accepter ça !

Sur mon CV, il est écrit que je suis une grande touche-à-tout, pleine de passions et d’envies, enthousiasmée par tous les apprentissages de la vie.
Sur mon site internet, vous pourrez lire que j’aurais pu être costumière, calligraphe, brodeuse d’art, perruquière, créatrice de bijoux ou danseuse…

 

Fanny nous répète souvent cette phrase d’Oprah Winfrey : Tu peux tout être, mais pas en même temps.

Mais alors, qui est-ce que je veux être aujourd’hui, dans le moment présent ?

 

Cette question m’obsédait tellement qu’elle est devenue un blocage. Plus je focalisais dessus, plus le blocage grossissait. Impossible de trouver la réponse. Je ne voulais pas choisir.

J’avais peur de me tromper, peur d’encore de devoir recommencer à zéro.
Mon plan était de prendre du recul, ne pas me précipiter. Attendre d’être sûre. Fuir le choix.

 

Nous avons eu un live ce dimanche. Et le déclic a eu lieu.

 

Fanny a prononcé la phrase qui a tout changé : « Léna, tu ne seras jamais sûre ».

Alors j’ai compris. Je n’ai pas à être sûre. Il me suffit de faire un choix, de m’engager à fond dans ce choix, et de tout faire pour que ce choix soit le bon. Ne rien lâcher, et travailler jusqu’à obtenir le résultat souhaité.

 

Pour moi, c’est la même problématique que le couple. Une fois le coup de foudre passé, on peut choisir de retrouver de la nouveauté ailleurs, et de tout recommencer encore et encore, en répétant un schéma.

Mais on peut aussi choisir de nourrir son couple, réviser son système de pensée, travailler pour le faire fonctionner. Connaître un autre amour, plus profond. Cet amour-là demande effort et discipline.

 

Je sais que c’est aussi ce qui m’attend dans mon entreprise. Effort et discipline. Casser certaines croyances, en construire d’autres. Avoir la conviction que cela va fonctionner et s’engager à ne pas abandonner avant d’avoir réussi.

C’est un vrai défi pour moi qui ai une fâcheuse tendance à fuir et à lâcher. Ma vie professionnelle est une suite de balbutiements, d’essais non concluants, de métiers arrêtés avant d’avoir été suffisamment explorés.

Je vivais dans la peur de ne jamais pouvoir casser ce schéma.

 

Jusqu’à ce que je réalise qu’une « simple » chose pouvait tout changer : un choix.

 

Avant, je pense que tout mon être aurait résisté, en me proposant une phrase du type « c’est plus facile à dire qu’à faire ! »

Aujourd’hui, j’ai vraiment pris conscience et intégré que je suis à 100% créatrice de ma vie. J’en suis donc responsable et elle est le reflet de mes croyances.

Je sais que pour casser le schéma de la « lâcheuse », je dois commencer à aller au bout des choses.
Je ne dis pas que ça sera facile, et j’ai remarqué que lorsque je dépasse une peur, cinq autres me sautent au visage. Mais avec des efforts et de la discipline, j’ai l’intention de réussir.

 

Je fais le choix, de réussir.

Share on facebook
Partager sur facebook
Share on linkedin
Partager sur linkedin
Share on twitter
Partager sur Twitter
Share on pinterest
Partager sur Pinterest

événements

youtube

MéDITATIONS GRATUITES

En quête de confiance interne, de courage pour traverser tes peurs ?
 
Inscris-toi à ma newsletter et reçois trois méditations guidées en cadeau !

Revenir sur le cœur - Se connecter à son guide interne - Visualiser le futur