Skip to content

7. Vision

Écrit par Léna

Ces dernières semaines, je me suis pleinement investie dans l’élaboration de ma vision.

 

Tel que je l’ai compris, définir sa vision consiste à déterminer une situation de vie dans laquelle nous aimerions nous trouver dans le futur. Elle permet de donner une direction et un cadre à nos actions, à nos choix.

On peut comparer la vision aux fondations d’une maison : elle est stable et solide et supporte le reste de la construction visible, qui va se bâtir étape par étape. Ces étapes sont planifiées sur le court et long terme, à l’image des buts et objectifs.

 

C’est un des premiers exercices que nous a proposé Fanny, et définir ma vision était pour moi un double enjeu : celui de donner une direction à ma vie en général, mais surtout, celui de clarifier mon projet professionnel.

Dans la première version de ma vision, je souhaitais, entre autres, avoir créé, trois ans plus tard, le métier de mes rêves.

C’était il y a quelques mois et j’étais dans une période de ma vie remplie d’insécurité, d’incertitudes et de doutes. Mon mantra était « je ne sais pas », je me sentais perdue et mes résultats étaient à la hauteur de mes demandes : flous.

 

J’ai beaucoup lutté contre ce blocage, ce qui l’a fait grossir encore plus. J’ai cherché des réponses dans les oracles ou chez des spécialistes de la « mission de vie ». J’étais en référence externe alors que, depuis tout ce temps, la réponse était en moi.

Seulement, je ne pouvais pas le voir. J’étais pétrie de peurs. Peur du regard des autres, de l’inconnu, d’échouer ou de réussir… L’idée de me tromper et de devoir encore recommencer à zéro un an plus tard me tétanisait. Je croyais que je devais trouver ma « mission de vie », ce projet unique, le seul qui soit fait pour moi.

 

Quelle pression je me suis infligée !

Alors que rien n’est figé.

 

Comme je l’ai écrit dans Le choix, Fanny m’a fait comprendre qu’un « simple » choix pouvait tout changer. Mais un choix en amène toujours un autre, et c’est en se lançant, en testant, que l’on peut s’ajuster.

Aujourd’hui, j’aime mon chemin comme il est : non linéaire.

Rien n’est figé. Si vous vous trompez, rebondissez. Et entourez-vous.

J’ai la chance d’avoir Fanny à mes côtés, qui a posé les bonnes questions, eu les bons mots. Elle a déterré ce qui était enfoui au fond, cet élan que ma tête faisait taire. Comme une validation, elle a dit « Autorise-toi. »

 

Tout a été si fluide ensuite. Ce fut comme une évidence, comme si j’avais toujours su ce qui était fait pour moi. Les idées et projets ont surgis – ils attendaient, tapis depuis longtemps – et moi qui ai toujours vécu au jour le jour, sans plan d’action, je suis émue d’avoir aujourd’hui une vision claire et précise des cinq prochaines années.

 

Finalement, ce souhait de créer le métier de mes rêves, aussi imprécis qu’il ait été, m’a finalement laissé une grande liberté dans mes choix.

Il m’a permis de faire ce que je n’osais pas jusqu’alors : ne pas me fermer de portes et voir grand.

Alors que le grandiose n’était pas autorisé dans ma carte du monde, alors que je croyais ne pas mériter, ne pas être légitime, j’ai aujourd’hui un projet qui dépasse mes rêves.

 

Je sais où je vais et j’ai hâte de voir quelles surprises me réserve la vie sur ce chemin.

 

Croyez en vous.

Croyez en vos rêves.

Laissez-vous surprendre.

Share on facebook
Partager sur facebook
Share on linkedin
Partager sur linkedin
Share on twitter
Partager sur Twitter
Share on pinterest
Partager sur Pinterest

événements

youtube

MéDITATIONS GRATUITES

En quête de confiance interne, de courage pour traverser tes peurs ?
 
Inscris-toi à ma newsletter et reçois trois méditations guidées en cadeau !

Revenir sur le cœur - Se connecter à son guide interne - Visualiser le futur