Skip to content

8. Faire du sur-place

Écrit par Sandrine

Je vous avais laissés avec le lancement de mon activité… Où en suis-je quelques semaines après avec mon projet et mon développement personnel ?

J’ai pas mal procrastiné à l’idée de rédiger cet article car j’attendais une montée en puissance dans tous les domaines de ma vie que j’aurais eu plaisir à partager avec vous mais la réalité n’est pas tout à fait la même.

 

J’ai le sentiment de mener plusieurs chantiers en même temps, dans ma vie professionnelle, ma vie d’entrepreneuse, ma vie affective et familiale. J’ai perdu un peu pied ces derniers temps. Trop de choses à gérer, le sentiment de faire du sur-place, de ne pas, ne plus avancer, voire de faire quelques pas en arrière. C’est étrange et un peu déroutant car j’ai eu l’impression de beaucoup avancer ces dernières années et là depuis quelques semaines je suis en arrêt sur image en quelque sorte. Je vois ma vie défiler, le train qui passe et j’ai le sentiment de ne pas réussir à rattraper les wagons. C’est peut-être un temps de digestion car je sais ce que je dois faire ! Je sais pourquoi j’en suis arrivée là ! J’ai tous les outils donnés par Fanny, je sais qu’il faut que j’introduise encore plus de constance, discipline, volonté, engagement, foi, action, travail, focus mais je n’y arrive pas, j’ai pas mal lâché ces derniers temps et je suis dans le flou dans tous les domaines de ma vie. Arrghhh, cela me fait vraiment rager !

 

Ce qui a changé, c’est qu’avant je ne savais pas pourquoi les choses n’avançaient pas comme je le souhaitais, je pouvais passer du temps à me morfondre mais à présent je suis plus lucide et ancrée. J’ai conscience que tout vient de moi, que je suis l’architecte de ma vie, que ma vie m’appartient. Ce ne sont pas des paroles en l’air, c’est une de mes vraies prises de conscience. Je ne peux m’en prendre à personne, je suis responsable.

 

J’ai compris aussi que j’ai le droit de ressentir certaines émotions mais qu’elles ne doivent pas m’empêcher d’avancer ! Je dois être un peu plus bienveillante avec moi-même aussi car, si je ne suis pas du tout là où je voudrais être dans aucun domaine de ma vie aujourd’hui, un ami m’a gentiment fait remarquer, l’autre jour, qu’au niveau de mon activité de massage, en 18 mois, j’avais tout de même réalisé pas mal de choses, toute seule, comme une grande :

Trouver une formation, finaliser plus de 30 jours de formation, réaliser plus de 100h de massages, identifier un lieu pour exercer, faire un mois de travaux pour créer ce lieu qui me ressemble et accueillir mes premiers clients avec bonheur, lancer ma communication, créer une page Instagram, commencer un site internet, participer au programme de Fanny… Tout cela en ayant une activité salariée à plein temps et en essayant de m’épanouir dans les autres domaines de ma vie. Cela m’a fait du bien de l’entendre. Je n’ai pas à rougir mais il me reste encore du pain sur la planche.

Share on facebook
Partager sur facebook
Share on linkedin
Partager sur linkedin
Share on twitter
Partager sur Twitter
Share on pinterest
Partager sur Pinterest

événements

youtube

MéDITATIONS GRATUITES

En quête de confiance interne, de courage pour traverser tes peurs ?
 
Inscris-toi à ma newsletter et reçois trois méditations guidées en cadeau !

Revenir sur le cœur - Se connecter à son guide interne - Visualiser le futur