Skip to content

6. Haut les cœurs !

Écrit par Sandrine

Je ne vais pas vous mentir : ce n’est pas la joie en ce moment !

Je galère émotionnellement, je galère dans ma vie amoureuse, je galère dans ma vie de mère et je n’avance pas comme je le souhaite dans mon projet professionnel… J’ai loupé le précédent live car j’étais en vacances à la montagne, pour me ressourcer mais ce dimanche je n’aurais manqué pour rien au monde le RDV avec mes copines de “Libre&Heureuse”. J’étais contente de les retrouver, de savoir où elles en étaient et d’avoir ce moment privilégié avec Fanny.

Bon, j’ai fait un truc que je n’aime pas faire mais j’ai pas mal pleuré en faisant le point de là où j’en étais, devant mon écran, devant les autres. C’est une des forces de ce groupe et je dirais même de ce programme : la bienveillance et le non-jugement qui prévalent, ce qui fait qu’on peut lâcher prise avec quiétude.

J’ai un gros blocage en ce moment qui pèse lourd dans ma poitrine.

Ce n’est pas la première fois et j’en ai vu d’autres mais là, je n’ai plus envie de ça. Je veux avancer dans ma vie, rayonner à des kilomètres à la ronde, vivre intensément sans ne plus jamais regarder en arrière.

Le live m’a fait du bien et en même temps m’a pas mal perturbée car Fanny a mis de la lumière sur des points que j’avais du mal à cerner, à exprimer ou tout simplement que je ne voulais pas voir. Un point sur la relation avec mon ex-mari et un point sur la façon dont j’ai géré une relation amoureuse qui vient de se terminer. Cela m’a éclairée mais a aussi ajouté à ma culpabilité. Je m’en veux de toujours regarder en arrière. Je m’en veux de comparer ma vie à celle d’avant ou à celle des autres. Je m’en veux de me laisser manipuler. Je m’en veux de ne pas être plus claire avec moi sur ce que je veux vraiment… Je n’ai pas très bien dormi à la suite de ce live…

Et aujourd’hui, Fanny m’a laissé un message vocal qui m’a encore ouvert les yeux et reboostée. Le couple, c’est s’engager à fond avec l’autre. Et tout cela est un travail pas facile.

À la lumière de cela et d’autres choses encore que Fanny a évoquées, oui, je me sens épuisée et oui, je trouve ce poids sur mes épaules injuste. Cela étant, le but du jeu n’est pas de s’autoflageller mais d’apprendre, de se détacher de ses émotions pour mieux se réaligner et influencer la situation. J’ai manqué d’alignement dans ma vie passée et j’aspire de tout cœur à ce que cela change. Je ne pourrai pas changer le passé mais je souhaite m’imprégner de ces paroles pour aller sereinement vers ma lumière de massothérapeute et de femme épanouie dans tous les domaines de sa vie.

Je n’ai pas le choix car je suis le maître de ma vie, seule responsable de tout ce qu’il va m’arriver. J’avance sur mon chemin, je ne suis sans doute pas au bout de mes peines mais je vais de l’avant, haut les cœurs !

Share on facebook
Partager sur facebook
Share on linkedin
Partager sur linkedin
Share on twitter
Partager sur Twitter
Share on pinterest
Partager sur Pinterest

Articles de la même catégorie

Share on facebook
Partager sur facebook
Share on linkedin
Partager sur linkedin
Share on twitter
Partager sur Twitter
Share on pinterest
Partager sur Pinterest

MéDITATIONS GRATUITES

En quête de confiance interne, de courage pour traverser tes peurs ?
 
Inscris-toi à ma newsletter et reçois trois méditations guidées en cadeau !

Revenir sur le cœur - Se connecter à son guide interne - Visualiser le futur